La microscopie

Attention : A partir de la rentrée 2018-19, nous souhaitons que la venue des élèves pour l’atelier microscopie s’inscrive comme un aboutissement d’un projet de classes (études d’insectes, de plantes, d’un matériau….). Nous proposerons donc aux classes concernées de nous envoyer en amont leurs objets d’étude afin que nous puissions faire les préparations adéquates pour leur observation le jour de leur venue.

Cet atelier permettra donc aux élèves d’observer leurs objets d’étude à différentes échelles (utilisation de loupes, de microscopes binoculaires et observation par microscopie électronique).

Les microscopes traditionnels (optiques) ont un grandissement limité ; ils ne permettent pas d’observer des objets dont la dimension est plus petite que 2 dix millièmes de mm (2 10-7 m).

En physique ou en biologie par exemple, on est souvent amené à étudier des objets plus petits. Au début du 20ème siècle, une nouvelle théorie de la physique, la physique quantique, a permis de développer des microscopes et d’autres instruments d’observation qui permettent de dépasser la limite des systèmes optiques. Il s’agit en particulier des microscopes électroniques qui utilisent le rayonnement associé aux électrons en déplacement à grande vitesse sous l’impulsion d’une haute tension accélératrice. Les observations par microscopie électronique à balayage seront réalisées par un chercheur du laboratoire GPM de l’université de Rouen Normandie.

 

Tête de fourmi observée par microscopie électronique à balayage

Posted in Ateliers primaire, Ateliers secondaire.